jeudi, juillet 20, 2017

Etats généraux de l'alimentation: ils vont se dérouler jusqu'à la fin de l'année.

Bernard Astruc, président de Bio consom'acteurs Paca, participera aux états généraux de l'alimentation pour défendre une alimentation issue de l'agriculture biologique.

Bernard Astruc a fait le forcing, mais il a fini par obtenir son accréditation par te ministère de l'Agriculture, aux États généraux de l'alimentation qui débutent aujourd'hui jeudi 20 juillet 2017. Le Lorguais, militant de la première heure de l'agrobioécologie (1), entend défendre une autre vision de l'agriculture et de l'alimentation. Il sait que ce n'est pas gagné, mais il ne sera pas seul à mener ce combat.  Interview de Var Matin.

Rappel: Nous organisons avec Marc Peauger (association se nourrir sans mourir) une rencontre d'échanges entre tous  sur "cultiver son jardin pour produire de la nourriture saine, été comme hiver";  ce sera le 9 août à la salle des associations de Callian à partir de 18h30. Pourquoi le 9 août? parce que c'est le moment où on peut commencer à préparer ses plants de légumes d'hiver: fèves, poireau, légumes racines, broccoli, salades d'hiver...  et planter ensuite quand les canicules cesseront, que le temps sera plus frais et que les besoins en eau seront satisfaits par les pluies.

mardi, juillet 18, 2017

A propos de déchets en ISDN du Balançan

Var Matin a publié le 17 juillet un article sur la décharge de Balançan au Cannet des Maures. C'est là que vont nos déchets depuis la fermeture de la décharge des Lauriers sur la commune de Bagnols. Mais là aussi les habitants et leur maire n'en veulent  pas non plus des déchets et des nôtres... Donc fermer aussi Le Balançan  et les transporter ailleurs plus à l'Ouest! Quand va t on cesser cette fuite en avant? Lire...

Bulletin municipal de Montauroux juillet 2017

Certaines pages de ce bulletin municipal, reflet de la  vie  de la collectivité de Montauroux,  me laissent un peu perplexe.
  1. Le mot du maire est un aveu d'impuissance quant à la (re)vitalisation du centre du village. 
  2. Sa position sur Marie Blachère est floue. Comment, après avoir accepté 3 demandes de permis au motif que tout était dans l'ordre et qu'on ne pouvait pas refuser, tout d'un coup tout devient contestable et qu'on va faire un recours en justice! D'autres boulangeries sur la route sont elles aussi dans le même cas en ce qui leur accès depuis la route RD562. L'installtion de Blachère relève de la loi des marchés... il faut lire ou relire Jean-Baptiste Say "loi des débouchés".
  3. La publicité de FC-aménagements dite "plateforme de recyclage agréée par la préfecture du Var"; pourquoi avoir mis cette publicité dans le bulletin alors que la mairie est en litige avec l'entreprise pour dépassement de stockage permis et que la DREAL a été saisie via la préfecture du Var.
  4. Les deux pages de l'opposition municipale Eric Gal (*) et Alfonsi - Bétheuil - Simon,  valent leur poids. Voir le site de Montauroux pour tous toujours actif!
         (*) le site Union pour Montauroux d'Eric Gal n'est plus actif (lien)
 
A part cela, tout le reste est bien entendu bienvenu, notamment les plans des quatre  zones d'activité.

samedi, juillet 15, 2017

RD101, accès et circulation dans le pays de Fayence (suite)

J'ai longuement échangé ce matin avec Jean-Pierre Bottero sur le sujet. J'aime à dire que nous partageons la même vision des choses. Il faut le dire avec détermination la RD101 ne se fera pas. Le département ne le voudra pas. Et François Cavallier le sait bien. Il n'est pas suivi à Toulon sur ce point.

Mais l'accès et la circulation en pays de Fayence doivent être adaptés à l'évolution du pays. C'est un plan d'ensemble pour un développement économique et touristique  qu'il faut concevoir et réaliser, sur le moyen et long termes. Nous seuls sommes capables de concevoir ce plan. L'aide de consultants ne doit venir que pour mettre les choses en musique concrète.

Pour moi comme pour Jean-Pierre, la solution est de faire la variante 3b par le Gabinet et le Riou Blanc Rive droite. Autre voie de délestage: le chemin de Gimbrette au pied du village pour rejoindre le chemin Jean-Paul à Callian et le centre Agora. Cela permet aux gens descendant de Montauroux de rejoindre Agora sans passer par la D562. Un accès direct au centre Leclerc serait possible sous condition d'acquérir le foncier.

Avec ces deux voies de délestage du trafic intense sur la D562, il sera possible d'aménager  cette route  par voies parallèles et/ou sur certains tronçons  des tranchées couvertes (*). Sur 3km de Tireboeuf à la Barrière, on disposerait alors en surface, d'espace aménageable en espaces verts, commerces et circulation locale, voitures, piétons et cyclistes. La réalisation peut se faire par sections - travaux en hiver lorsque la circulation est minimum.

(*) La technique des tranchées couvertes paraît très difficile  voire impossible, indépendamment même des coûts, en raison des contraintes: - la principale: assurer la circulation intense pendant les travaux - et traiter les réseaux existants. Voir ces deux documents  : DREAL et plus technique celui de SETRA (service technique d'études des routes et autoroutes).

14 juillet 2017: Un après jour pour jour; mais tous unis pour Nice

Toutes les éditions de Nice Matin de ce 15 juillet 2017 ont rapporté les cérémonies d'hommages aux victimes de l'attentat terroriste du 14 juillet 2016:  la une plus 12 pages. Merci Nice Matin.  Ma seule différence  est sur le billet de Denis Carreaux, "les mots justes" à la fin: non il ne faut pas tourner la page. Il faut rester vigilants et ne pas tomber dans le piège de l'anti-islamisme.


Pour ma part ce qui m'a le plus ému c'est la page  13  "une cérémonie œcuménique" un beau reportage de Véronique Mars. En voici la transcription (voir par ce lien).

J'en profite pour rappeler que l'état islamique Daesh, comme Al Quaida, Acqmi et autres Boko Haram cherchent à imposer leurs visions du monde par la violence, en surfant sur les insatisfactions de leurs co religionnaires dont certains sont peu ou mal intégrés... Et ils veulent la chute de l'occident. Leurs méthodes c'est de semer la terreur, la peur, la division et la haine entre les communautés. Il faut rester vigilants et ne pas tomber dans le piège de l'anti-islamisme, car c'est précisément ce qu'ils veulent pour continuer et réussir.

Ma conviction (*) est qu'être de religion musulmane aujourd'hui  n'est pas incompatible avec être de religion chrétienne - catholique, protestante en ses multiples variantes, ou orthodoxe. C'était le cas autrefois mais plus aujourd'hui.  La grande majorité des musulmans aujourd'hui sont comme nous tous, comme moi, un chrétien de culture et d'éducation depuis mon enfance. Je porte un prénom chrétien (Pierre) et un nom européen (anglais); eux portent des prénoms musulmans et des noms de leurs pays d'origine.
(*) J'ai séjourné en mission dans plusieurs pays musulmans: Inde, Pakistan, Indonésie...

Belug monnaie locale en pays de Fayence une fausse bonne idée

J'ai mis du temps à m'exprimer sur le projet de monnaie locale - la Belug -  porté par l'association  "Demain pays de Fayence".  Une rencontre avait eu lieu à la salle Bourgain de Callian avec Philippe Derudder. Un apéro "Force et Confiance" avait été consacré au sujet; lors d'un exposé talentueux de Bruno Bazire et Aurélien Arriaga, l'idée avait parue séduisante au point que René Ugo,  président de notre CdC, s'était dit favorable! Suite...